Eska + Girl Crush: un partenariat qui va de soi

Dans le cadre de la campagne #FierDeToutesLesCouleurs, nous nous sommes associés à la jeune entreprise de mode locale Girl Crush, qui propose des vêtements confortables, tendance et écoresponsables embrassant la diversité des corps. Quel point commun peut-il y avoir entre un embouteilleur d’eau de source pure et une entreprise de mode? En un mot : l’écoresponsabilité. 

Crédit : ÉMILIE HÉBERT

Comme nous, les deux jeunes entrepreneures québécoises Lucie Rhéaume et Cindy Cournoyer, fondatrices de Girl Crush, mettent leurs valeurs environnementales au cœur de leur démarche. Alors que nous avons recours à des billes de plastique recyclé pour fabriquer nos bouteilles d’eau de source, elles les emploient pour créer certaines pièces de vêtements. Une façon parmi tant d’autres pour l’entreprise, qui s’est récemment retrouvée dans les pages du Vogue britannique, de se faire connaître en demeurant fidèle à ses valeurs.

Repenser la mode durable pour qu’écoresponsabilité rime avec accessibilité

En 2019, Lucie et Cindy, deux jeunes femmes carburant aux défis, lancent leur marque de vêtements. Si elles proposent d’abord des chandails arborant des phrases drôles et inspirantes, le succès inattendu et fulgurant qu’elles rencontrent les amène rapidement à revoir leurs ambitions. Girl Crush, telle qu’elle existe aujourd’hui, voit le jour et propose dès lors ses propres collections de loungewear.

La mission de Girl Crush : faire une différence dans un secteur où la consommation éphémère (abordable, de moindre qualité et constamment renouvelée) domine le marché en entraînant des coûts environnementaux énormes.

Cindy et Lucie décident donc de créer des vêtements à la fois écoresponsables et abordables. « Les produits des entreprises qui utilisent des matières recyclées ou durables sont souvent hors de prix. En rendant la mode durable plus accessible, on veut tranquillement amener les gens à y adhérer », explique Lucie. « Quand on magasine au centre-ville, 90 % de ce qui est proposé n’est pas écoresponsable. On souhaitait créer des vêtements tendance, mais en accord avec nos valeurs », renchérit Cindy. « Donc oui, des vêtements à la fois accessibles au niveau du portefeuille et au goût du jour. »

Les deux entrepreneures sont conscientes de l’influence qu’entraîne leur notoriété sur les réseaux sociaux et souhaitent la mettre à profit. « On inclut nos communautés dans le processus, nos recherches, nos expériences et nos choix de tissus. Cette façon de faire nous guide et nous permet de sensibiliser le plus de gens possible à l’importance de faire des choix écoresponsables. »

Des vêtements en bouteilles d’eau recyclées signés Girl Crush

Plusieurs technologies existent pour réduire au minimum l’empreinte environnementale de l’industrie du vêtement, et les entrepreneures n’hésitent pas à les étudier. L’une d’entre elles consiste à intégrer des bouteilles d’eau recyclées aux composantes des tissus. C’est en faisant des recherches sur les méthodes les moins dommageables pour l’environnement que les deux jeunes femmes d’affaires tombent sur ce procédé. « La solution existait déjà pour la fabrication de maillots de bain, et on s’est demandé de quelle façon on pourrait y avoir recours pour faire des vêtements confortables », se souvient Cindy. « En utilisant une technologie mélangeant du coton recyclé avec des bouteilles de plastique recyclées, on obtient une fibre parfaite pour la conception de certains de nos vêtements. » 

Comme le dit si bien Cindy, « C’est vraiment intéressant de retrouver le même cycle de réutilisation chez Eska que chez nous. Collaborer allait de soi! »

Militer pour la diversité à tous les égards

L’inclusion sous toutes ses formes fait partie des messages véhiculés par la marque. Par l’intermédiaire de la campagne #FierDeToutesLesCouleurs, Girl Crush agit de façon concrète pour soutenir la communauté LGBTQIA2+. « S’impliquer dans le mouvement, pour nous, c’est saisir l’occasion d’être dans l’ouverture, d’écouter et d’en apprendre davantage », affirme Cindy. Mais pour les deux jeunes femmes d’affaires, l’horizon de l’inclusion est beaucoup plus large. « Dans nos collections, on offre des grandeurs de XS à XXXL et on fait appel à des mannequins de toutes tailles et de toutes origines ethniques. On s’implique aussi socialement dans différentes causes, souvent en lien avec les femmes, comme l’organisme Les fonceuses ainsi que Le Chaînon », poursuit Lucie.

Lucie et Cindy, un duo qui fait un tabac en affaires

L’entreprise est encore jeune, mais elle semble être sur une lancée qui n’est pas près de s’arrêter. Qu’est-ce qui fait la clé de son succès? « On a une dynamique de travail incroyable », affirme Lucie, qui caresse depuis l’enfance le rêve de devenir entrepreneure. « On a des compétences et des personnalités tout à fait complémentaires. Par exemple, je peux parfois être impulsive, alors que Cindy est toujours patiente et diplomate, ce qui est un atout pour le service à la clientèle. Par contre, dans le cadre d’une négociation un peu féroce avec un partenaire d’affaires, mon énergie convient parfaitement. »

Crédit : ÉMILIE HÉBERT

Le quiz éclair Eska  

Êtes-vous de grandes buveuses d’eau?

Lucie : J’essaie, mais j’oublie!

Cindy : J’adore boire de l’eau, et je fais aussi parfois ma petite maman pour rappeler à Lucie d’en boire. 

Comment préférez-vous votre eau?

Lucie : Froide

Cindy : Froide, avec un gros glaçon

Quel mocktail proposé par Eska dans le cadre de la campagne #FierDeToutesLesCouleurs aimeriez-vous essayer?

Cindy : Je trouve que celui aux bleuets a l’air délicieux!

Lucie : L’orange!

Avec qui aimeriez-vous boire ce mocktail?

Cindy : Charlotte Cardin

Lucie : Elon Musk

Dans le cadre de la campagne #FierDeToutesLesCouleurs, Girl Crush a tourné une vidéo en collaboration avec Muze Influence pour lancer sa collection Été 2021. Pour chaque partage de la vidéo au cours du mois de juin, Eska s’engage à remettre 0,25 $ à la Fondation Émergence, organisme qui lutte contre l’homophobie et la transphobie, jusqu’à concurrence de 5000 $.

Vous pourriez aussi aimer :

Comments are closed.